Des sistemas de cargos au 69e forum de l’assemblée général des Nations Unies (ONU). Les expériences vécues des femmes autochtones, une perspective décoloniale de la diplomatie internationale

Roque Urbieta Hernández

Abstract


Dans cet article, je compare l’expérience vécue de lutte pour la reconnaissance sociale et la représentation politique des militantes Sofía Robles Hernández (originaire zapotèque-ayuujk) et sa compatriote, Eufrosina Cruz Mendoza (originaire zapotèque) d’Oaxaca (Mexique), dans le mouvement transnational du peuple autochtone. A partir de l’analyse auto-ethnographique de ces femmes autochtones, je réfléchis sur les tensions, les défis et les conditions politiques et morales impliquées dans les processus de formation du corps-territorial de l’autonomie et les libres déterminations; ainsi que, leurs rapports économiques inégaux avec l’Etat pluriculturel néolibéral au Mexique. Au final, j’analyse la conquête par les femmes autochtones du droit politique les concernant dans le contexte du discours juridique international: après tant d’années, il y a enfin un agenda diplomatique sur la question des droits des femmes autochtones vers une complète décolonisation.

Full Text

PDF (Français)


DOI: http://dx.doi.org/10.13125/americacritica/3278

NBN: http://nbn.depositolegale.it/urn%3Anbn%3Ait%3Aunica-24484

Metriche dell'articolo

Caricamento metriche ...

Metrics powered by PLOS ALM

Refback



 

América Crítica è pubblicata dall'Università di Cagliari - Il supporto ICT, lo sviluppo e la manutenzione di questa installazione di OJS sono forniti da UniCA Open Journals, gestito dal Sistema Bibliotecario di Ateneo.